photographe nouveau ne lyon

7 mythes courants sur les photos de nouveaux nés

7 mythes courants sur les photos de nouveaux nés

Un mythe est une construction imaginaire qui se veut explicative de phénomènes cosmiques ou sociaux et surtout fondatrice d’une pratique sociale en fonction des valeurs fondamentales d’une communauté a la recherche de sa cohésion. Nous vous livrons dans cet article les mythes courants sur les nouveaux nés.

Mythes courants

La vérité est qu’il existe une gamme de mythes sur les nouveau-nés, des histoires qui se transmettent de génération en génération et qui ne sont pas toujours vraies. Lorsqu’un bébé est né, la peur apparait. Cela se manifeste surtout avec les nouveaux parents. Il est dit que si l’enfant prend beaucoup froid, qu’il est très fragile et a besoin de soins très particuliers. Que dire oui c’est vrai, ou non. Parmi les mythes des nouveau-nés, il y a une extrême fragilité, l’idée que tout peut leur arriver.

Mythe des nouveaux nés 

Un nouveau-né en bonne santé, bien nourri et bien soigné doit aller bien et sans trop de soins. Cela n’est pas nécessaire de surveiller s’ils ont trop froid et de se toucher constamment les pieds ou les mains. Entre le mythe des nouveau-nés il y a le risque de les surcharger. En réalité les nouveau-nés ont des extrémités plus froides parce que leur sang circule plus lentement. Un autre mythe sur les nouveau-nés dit que c’est une mort subite. Il est vrai qu’il y a un pourcentage de nouveau-nés qui en souffrent mais il n’y a aucun matelas ou appareil qui puisse empêcher cela. Ni que les parents sont éveillés pour vérifier s’il respire. Les théories sur la façon dont le nouveau-né devrait dormir ne sont pas non plus : en haut, sur le côté ou en bas. Les théories changent au fil des décennies.

Inspirer la peur est le produit de nombreux mythes sur les nouveau-nés sans fondement. C’est la même chose que de prétendre qu’un nouveau-né ne pleure pas ou ne modifie pas ses habitudes. Le bébé à peine sorti dans le monde, doit apprendre à réguler leur horloge biologique. L’idée d’incorporer des routines un mois après leur naissance et qu’ils dorment seuls dans la pièce est non seulement absurde, mais menace également la biologie même de tout mammifère. Les bébés veulent être proches de leur mère, source de sécurité et de nourriture. 

Il est donc irraisonnable de faire naitre la peur dans les esprits des parents, et d’accuser à tort le bébé pour ci ou ça.

Démystification des mythes

Selon un grand mythe sur les nouveau-nés, il est dit que si un enfant se réveille la nuit, cela signifie qu’il a faim. Et de là, une armée de grand-mère et de tante apparaît, suggérant que vous buvez plus de lait la nuit ou qu’une bouteille de céréales peut garantir une nuit paisible. La réalité peut être tout autre ou aussi proche du mythe. Le bébé peut pleurer la nuit pour de nombreuses raisons qui n’ont rien à voir avec la faim : manque de sommeil, présence, besoin de protection, d’adaptation…

On dit aussi que si les cheveux du bébé sont coupés, les cheveux deviendront plus forts, ce qui n’a aucune base scientifique. Le choix de couper les cheveux du nouveau-né, ne revient qu’a la volonté des parents.

Baigner le bébé après la chute du cordon ombilical est un autre mythe du nouveau-né fréquent. Il est dit selon le langage populaire, que le nouveau-né ne doit pas être baigné avant que le cordon ombilical ne tombe. Il est possible de baigner le bébé. Il faut juste faire attention au cordon ombilical, en le séchant très bien pour éviter les infections. D’autre part, il est recommandé d’utiliser un savon au pH neutre et de bien se laver les mains avant et après le nettoyage de la zone du cordon.

Pour plus d’information, visitez le site.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.