Comment bien choisir sa baby-sitter ?

Comment bien choisir sa baby-sitter ?

On se pose toujours plusieurs questions avant de confier la garde des enfants à une nounou. C’est normal ! On ne doit pas prendre à la légère le choix de la personne à qui on va confier l’enfant. Il s’agit ici de confier son plus grand bien à une personne étrangère, alors, il y a de quoi s’alarmer et de prendre toutes les précautions. La nounou doit être au top, c’est le meilleur tant pour les parents que pour l’enfant. Cependant, on ne trouve pas ce type de baby-sitter juste comme ça, au premier contact sur Facebook ou sur une plateforme. Il faut prendre le temps de bien l’étudier et de voir les différents points de la personne même. Ainsi, on doit établir des critères de choix pour que le contrat se passe bien et sans encombre.

 

Le feeling avec les parents

 

Comme pour le cas d’une assistance maternelle, c’est un critère moins dénué de partialité. Toutefois, c’est le plus important qui doit aller avant les autres. La personne que l’on engage doit inspirer confiance, il faut que l’on s’entende bien avec elle dès le premier regard. En effet, l’expression dit même que la première impression est toujours la bonne. On doit avoir un bon feeling avec la baby-sitter.Dans le cas contraire, au moindre doute, il faut passer à la candidate suivante et voir sur baby sitting paris.

Pour évaluer ce feeling, on doit faire un échanger avec celle que l’on veut recruter, rien ne presse, il faut prendre le temps. De toute façon, engager une baby-sitter que l’on ne connait pas à la dernière minute est l’idée la plus folle. On doit faire la recherche bien avant. En effet, le fait est de garder l’enfant, ce n’est pas une chose légère. Alors, on a tout à fait le droit de poser toutes les questions qu’on veut, celles qui nous viennent à l’esprit pour cerner la personnalité de ladite candidate. Si durant la discussion, la personne ne suscite aucun doute, c’est déjà un bon début.

 

Le feeling avec l’enfant

 

Même si la décision de recrutement de la nounou ne revient pas à l’enfant, il faut quand même qu’il soit à l’aise avec la personne qu’on recrute. Ainsi, on doit tenir compte de ce que l’enfant ressent vis-à-vis de la baby-sitter quand on va faire le choix. En effet, ce serait tout de même contraignant pour l’enfant de devoir passer toutes les journées, les soirées ou le samedi avec une personne qu’il ne l’aime pas.

L’enfant doit bien s’entendre avec la baby-sitter. Cela permet d’avoir l’esprit tranquille et de profiter de toutes les soirées sans se soucier de ce qui pourrait se passer à la maison. En effet, le baby sitting paris est fait pour qu’on passe un bon moment tranquille là où on va. Tous les deux doivent être heureux ensemble, s’amuser ensemble, faire les devoirs sans problème, et même faire quelques tâches ménagères.

 

Les références de la baby-sitter

 

Comme pour les autres métiers, la nounou doit avoir des références pour qu’on puisse vérifier ses aptitudes. A défaut, on doit faire attention. Effectivement, c’est quand même un risque de devoir embaucher quelqu’un dont les références du passé ne sont pas sûres ou ne peuvent pas être vérifiées. Avant tout, la prudence veut qu’on retienne la nounou qui a des recommandations d’autres personnes.

On doit toujours être exigeant. L’assurance des références permet de voir son niveau d’expérience. Alors, on saura si elle a été une personne de confiance ou non. Bien sûr, il est idéal que la baby-sitter ait déjà fait d’autre travail de baby sitting paris.

 

Les motivations de la baby-sitter

 

Les motivations pour le baby sitting paris sont un critère déterminant pour un recrutement.Si on a une étudiante à la recherche d’une activité afin de gagner un peu d’argent pour arrondir les fins du mois, alors, il faut bien l’inspecter pour ses temps libres.

Pour la garde du tout-petit, on doit chercher une personne véritable passionnée. Dans ce cas, on est rassuré que la personne est une véritable passionnée et elle va mettre corps et âme dans son travail.En effet, la garde de l’enfant ne doit pas juste être un moyen pour gagner de l’argent, il doit être une passion.La nounou qui a une passion pour les enfants va prendre plaisir à garder l’enfant et à le voir heureux.

 

La réactivité de la baby-sitter

 

La nounou doit être fragile et elle doit réagir vite si un incident ou un problème survient. C’est pour cela que l’on doit recruter la personne qui montre plus de réactivité.

Pour être sûr de cette qualité, on doit poser quelques questions pièges durant l’entretien. On doit lui demander au hasard ce qu’elle va faire si le bébé a avalé une bille, si le bébé attrape la fièvre ou si le bébé pleure et refuse de se calmer. La réponse qu’elle va donner permet de juger son aptitude à trouver les solutions face aux situations accidentelles qui pourraient survenir durant son travail.

 

La proximité de la nounou

 

Le mieux est d’avoir une nounou qui habite dans le même quartier. Cela permet de limiter les retards pour la prise de poste de poste et pour reprendre les enfants à la fin de la journée. Si elle n’habite pas loin, alors, elle ne sera pas fatiguée du trajet et ne va pas prendre du temps pour se reposer. C’est tout un avantage parce qu’elle pourrait plus se concentrer sur l’enfant.

Comme autre avantage, on aura tout près une personne que l’enfant connait bien et qu’on peut appeler avec confiance pour un baby sitting paris.

Par ailleurs, la plupart des nounous n’ont pas de véhicule. Quand elles finissent tard alors, on n’est pas engagé à devoir les raccompagner jusqu’à leurs domiciles quand elles habitent loin. Ce problème n’a pas lieu d’être si on habite dans le même quartier. Il faut juste ramener la nounou à pieds ou avec juste quelques kilomètres, il ne sera pas pénible de devoir encore plus conduire loin.

Si possible, le mieux est d’avoir une nounou dans le voisinage. Mais ce privilège n’est pas donné à tout le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *