installation electrique par un professionnel

Comment protéger les habitations contre la foudre ?

Les facteurs pouvant mettre à mal une installation électrique peuvent ne pas être internes à la maison. En effet, des agents externes comme la foudre apportent plus de mal que de bien pour un réseau donné. Aucune habitation n’est à l’abri de la foudre. Lorsque celle-ci frappe, les installations électriques sont traversées par des surtensions très importantes. Ces dernières seront fatales pour les équipements et surtout les appareils sous-tensions au sein du réseau. Les dégâts peuvent être colossaux. C’est pourquoi les foyers doivent absolument se prémunir de protection contre la foudre dans leur maison. Habituellement, les matériels électriques adaptés pour mettre à l’abri les installations restent les parafoudres.

Il ne faut absolument pas adopter seulement des parafoudres classiques. Ces équipements de protection investissent actuellement les installations pour conférer plus de sécurité. Les parafoudres sont adaptés en fonction des différentes manières dont la foudre arrive à saboter un réseau.

Comment la foudre atteint les installations électriques ?

La foudre est un phénomène naturel et les habitations implantées dans des zones où celle-ci est fréquente ne sont généralement pas épargné par les coups de foudre. Elle frappe les maisons de différente façon en temps orageux. Bien comprendre la propagation de la foudre permettra en autres de se parer de tous les équipements de sécurité nécessaires pour limiter les dégâts au niveau des installations électriques.

La foudre atteint rarement de façon directe les habitations, mais cette situation est toujours susceptible de se produire. Ce coup de foudre direct génèrera logiquement un courant de forte intensité au sein du réseau électrique. Ce dernier traversera l’ensemble de l’installation avant se rediriger vers la terre si le bâtiment présente ce branchement de sécurité.

Les cas les plus fréquents sont les coups de foudre indirects. Ces derniers génèrent des surtensions aux alentours des habitations, ces dernières peuvent atteindre les installations électriques intérieures des logements selon quelques figures de cas habituels, à savoir :

  • La foudre a frappé sur une ligne de raccordement relié à l’habitation, cette dernière peut être une ligne téléphonique ou le branchement au réseau public d’électricité de la maison. Par effet de conduction, un courant de plusieurs milliers d’ampères s’acheminera ainsi dans les installations électriques.
  • Les coups de foudre peuvent également frapper le sol, mais les tensions qu’ils génèrent arrivent toujours à atteindre les installations électriques intérieures. Les surtensions peuvent se propager dans le réseau interne par remontée de terre, c’est-à-dire que la foudre aurait accroché la prise de terre. Par ailleurs, la foudre, lorsqu’elle frappe le sol, crée toujours un rayon électromagnétique qui aura des impacts sur le courant circulant dans le réseau électrique.

Les parafoudres pour protéger ses installations et divers équipements

Pour une maison exposée aux risques de coups de foudre, l’installation d’un parafoudre s’avère être obligatoire. Cet équipement de protection est d’un enjeu majeur pour l’ensemble du réseau électrique. Il se destine essentiellement à limitation des surtensions occasionnées par les coups de foudre.

Fonctionnement d’un parafoudre

Le parafoudre veille continuellement sur les installations électriques en cas de coups de foudre. Il opère de façon à rediriger les surtensions infiltrées dans les circuits vers la terre. Cette action limite ainsi la propagation de courant à forte intensité dans les câblages et pouvant atteindre les appareils branchés. Le parafoudre viendra ainsi s’installer en début de circuit au sein de l’installation électrique. Outre le parafoudre principal qui sera raccordé au tableau électrique, des parafoudres individuels peuvent aussi être déployés au niveau des sources annexes au niveau de l’installation.

Ce qui dit la norme sur le parafoudre

Le parafoudre est règlementé par la norme NF C 15-100. Celle-ci stipule qu’une installation électrique doit toujours détenir ce matériel de protection, surtout pour les maisons dans les zones identifiées à forte densité de foudroiement. Elle oblige même le déploiement de parafoudre pour les logements exposés dans lesquels la sécurité des personnes est concernée. La norme NF C 15-100 incite également à de examens de risque des maisons en vue d’une installation éventuelle de parafoudre.

Les différents types de parafoudre à installer chez soi

Le parafoudre dit principal ou paratonnerre devra être installé par un electricien Paris. En effet, le raccordement sera effectué au niveau du tableau électrique. Les professionnels conseillent les parafoudres auto-protégés à ces niveaux. Ce matériel de protection redirige non seulement les surintensités vers la terre, mais coupe également l’arrivée de courant vers le réseau électrique.

Des parafoudres annexes se destinent également à des protections plus ciblées au sein du réseau électrique. La ligne téléphonique peut par exemple se munir de ce matériel de protection, d’autant plus que les lignes aériennes s’exposent aux éventuels coups de foudre. Par ailleurs, les rallonges multiprises équipées de parafoudre sont aussi disponibles sur le marché. Elles permettent de protéger les appareils branchés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *