L’entretien aide à assurer l’efficacité et la sécurité de la chaudière

Un calendrier de nettoyage régulier contribuera à offrir des avantages tels qu’une meilleure efficacité, une meilleure sécurité des travailleurs et une réduction des coûts de carburant et de réparation.

Lorsque votre nouveau chaudière Paris 1 d’une installation fonctionne apparemment sans problème, il est facile de reporter le nettoyage de quelques semaines, mois ou même années.

Mais ce qui semble être une astuce pour gagner du temps ou un moyen d’étirer une allocation budgétaire peut entraîner une inefficacité, des problèmes de sécurité et une durée de vie plus courte de l’équipement.

Même une petite quantité de suie ou d’accumulation de tartre (voir plus) peut avoir un impact sur l’efficacité énergétique d’une chaudière industrielle.

En fait, les effets sont perceptibles presque dès que l’accumulation commence à se produire.

Une échelle insignifiante de 0,125 pouce peut augmenter la consommation de combustible d’une chaudière industrielle de 8 %. Imaginez la perte de production de carburant à mesure que cette épaisseur augmente.

Le résultat d’une baisse d’efficacité ? La chaudière doit travailler beaucoup plus fort pour maintenir le même jet de vapeur, la même température d’eau ou d’air.

À long terme, l’équipement peut avoir une durée de vie plus courte et nécessiter des réparations autrement évitables. À court terme, la hausse des coûts du carburant sera le changement le plus notable.

L’accumulation fait plus que simplement réduire l’efficacité énergétique. Un excès de suie et de tartre peut endommager la structure de la chaudière.

Lorsqu’elles ne sont pas contrôlées, l’accumulation de tartre et de suie peut entraîner une corrosion dans les tubes de la chaudière.

L’intégrité des tubes est affaiblie, ce qui peut entraîner une défaillance des tubes. Les coûts liés aux réparations après une défaillance du tube ou le remplacement total potentiel de la chaudière viennent sur les talons de ces coûts de carburant accrus.

En effet, les réparations nécessaires et l’augmentation de la consommation de carburant coûtent souvent plus cher qu’un programme d’entretien préventif approprié.

De plus, un bon programme d’entretien préventif prolongera également la durée de vie de la chaudière.

Lorsqu’il est ignoré – avec tout autre élément d’un programme de maintenance – le personnel de l’installation est mis en danger.

Bien qu’il s’agisse d’une petite chaudière résidentielle, les conséquences d’une explosion de chaudière industrielle peuvent inclure la destruction d’installations ou même des victimes.

La suie et le tartre s’accumulent naturellement à la suite de l’utilisation de la chaudière. Un nettoyage régulier peut aider à protéger l’équipement contre des dommages durables.

Mais qu’est-ce qu’un nettoyage régulier implique exactement et à quelle fréquence doit-il être fait ?

Identifier l’équipement

Cela peut sembler évident, mais identifier le type d’équipement est la première étape. Le processus de nettoyage varie selon les différents types de chaudières.

Dans les chaudières à tubes de fumée, les gaz chauds se déplacent à travers des tubes entourés d’eau pour aider à créer de la vapeur.

Le nettoyage de ces tubes avec de l’eau peut avoir des résultats désastreux : lorsque l’eau se mélange aux cendres et à la suie à l’intérieur des chaudières à tubes de fumée, elle devient acide. Ce liquide ne doit pas être lavé dans les égouts.

Au lieu de cela, les chaudières à tubes de fumée peuvent être nettoyées à l’aide de brosses rotatives ou de grattoirs qui détachent la suie et d’un aspirateur pour ramasser la poussière.

Les outils qui combinent ces fonctions permettent d’éviter un deuxième nettoyage lorsque la suie recouvre le sol après le nettoyage de la chaudière.

Dans une chaudière à tubes d’eau, une source de chaleur à l’extérieur des tubes chauffe l’eau à l’intérieur pour créer de la vapeur.

Parce que certaines chaudières à tubes d’eau ont des tubes qui se plient, ces chaudières peuvent être plus difficiles à nettoyer.

Les chaudières à tubes d’eau sont souvent nettoyées à l’aide de moteurs pneumatiques.

Évaluer l’installation et les conditions environnementales

Plusieurs facteurs peuvent déterminer la rapidité avec laquelle une chaudière accumule de la suie, des cendres ou du tartre.

Garder un œil sur ces points clés tout au long de l’année peut aider à suggérer le calendrier de nettoyage à utiliser. Les facteurs à considérer incluent :

Quel type de combustible brûlez-vous ?

À quoi ressemble la qualité de votre eau ?

Type de carburant. Différents carburants créent différents niveaux d’accumulation dans leur sillage. Par exemple, le gaz naturel est connu pour brûler plus proprement que de nombreux autres combustibles.

Les chaudières au gaz naturel collectent les cendres et la suie à un rythme plus lent. Les combustibles qui ne brûlent pas aussi proprement – par exemple, le charbon, le mazout ou les déchets médicaux – ont tendance à s’accumuler davantage. Ils doivent être examinés et nettoyés plus fréquemment.

La qualité d’eau. Si l’eau de la chaudière est riche en dépôts minéraux, l’accumulation de tartre se produira plus souvent.

La mise en place d’un plan de traitement de l’eau peut aider à éviter que cela ne se produise tant qu’il est adapté aux besoins de la source d’eau de l’installation.

Avoir le mauvais traitement de l’eau peut signifier devoir nettoyer aussi souvent que si l’installation n’en avait pas.

Effectuer une inspection visuelle

La meilleure façon de comprendre l’état de la chaudière est de procéder à une inspection visuelle. Gardez un œil sur le tartre ou l’accumulation. Si nécessaire, nettoyez les tubes pour les débarrasser de l’accumulation.

Avant de commencer le nettoyage, assurez-vous d’identifier le type et la quantité d’accumulation présente.

Des outils comme les vidéos copes peuvent aider à montrer l’état des tubes. Après le nettoyage, prévoyez de revoir votre équipement.

L’inspection après le nettoyage est un bon moment pour vérifier que les tubes ne sont pas endommagés ou présentent des points faibles.

Envisagez le nettoyage chimique

Parfois, les brosses et les moteurs pneumatiques ne suffisent pas à éliminer l’accumulation de tartre, en particulier dans les endroits difficiles d’accès.

Dans de tels cas, le nettoyage chimique peut aider à éliminer le tartre difficile à enlever, ce qui réduit l’efficacité énergétique de l’équipement et rend l’équipement plus performant.

Un détartrant chimique circulera dans les tubes pour dissoudre et éliminer le tartre. Il est important de comprendre le type de tartre présent dans les tubes afin d’adapter le produit détartrant au besoin.

Surveiller les sorties de la chaudière

Examiner le fonctionnement de la chaudière est l’un des meilleurs moyens de comprendre si un nettoyage peut être nécessaire.

La plupart des installations équipées de chaudières surveillent plusieurs facteurs, notamment le CO 2 , l’O 2 et les évacuations de gaz de combustion, pour garder un œil sur les performances de la chaudière.

Une surveillance constante permet aux installations de recueillir des données et d’obtenir la compréhension la plus claire possible.

Dans les installations où le suivi n’est pas déjà en place, pour une compréhension rapide des performances de l’équipement, suivez les factures mensuelles et surveillez les pics de coûts.

Ceux-ci sont une bonne indication que la chaudière peut avoir besoin d’être nettoyée.

En conclusion, alors que les méthodes modernes de nettoyage de chaudières nécessitent souvent une formation minimale, il est important de rappeler que ces machines sont puissantes.

Et, ils peuvent être dangereux s’ils ne sont pas entretenus correctement.

Si vous ne savez pas du tout comment prendre soin de la vôtre, envisagez de faire appel à une entreprise tierce pour effectuer le nettoyage de la chaudière.

Une fois que vous avez compris la quantité et le type d’accumulation dans la chaudière, comment cela se produit et à quelle fréquence cela se produit, vous êtes sur la bonne voie pour établir un programme de nettoyage régulier.

Comme pour la plupart des équipements de traitement, la maintenance préventive augmentera l’efficacité, contribuera à assurer la sécurité des travailleurs et peut réduire les coûts de carburant et de réparation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.